Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Menu La vie secrète des animaux

Après La vie secrète des arbres par le même auteur, j’étais très intriguée à l’idée de découvrir la vie secrète des animaux.

Mais si le premier ouvrage sur les arbres m’avait passionnée et appris énormément de choses, celui sur les animaux m’a beaucoup moins plu…

En préambule l’auteur nous propose de nous pencher sur la vie méconnue des animaux et de décrypter pour nous les publications de résultats de recherches scientifiques trop difficiles à lire pour le commun des mortels.

Au final l’ouvrage cite très peu d’études scientifiques, l’auteur reste en surface sur bien des sujets et j’ai plutôt eu la sensation de lire une compilation d’anecdote sur les chiens de l’auteur, ses chevaux, des vidéos youtube sur des pies… Bref, rien de systématiquement lié à de la recherche scientifique « pure et dure ».

L’auteur a choisi une construction par chapitre thématique. Le but est de démontrer que les émotions et attitudes des animaux sont proches des nôtres : deuil, peur, jeu, mensonge, compassion… Mais parfois l’auteur perd le fil, et dérive du sujet, si bien que le chapitre n’aborde parfois presque pas le thème qu’il est censé aborder.

Certes l’objectif du livre est louable : dire à un quel point les animaux sont proches de nous, pour contredire enfin cette idée toute cartésienne de « l’animal-machine ». Cependant les arguments semblent faibles, ou dilués au milieu de ces mille anecdotes. Pour résumer, les détracteurs de l’idée de l’animal machine ne trouveront pas d’argument solide, ceux et celles qui sont déjà convaincus que l’animal ne ressent rien ne se laisseront pas fléchir. Et ceux et celles qui voudront simplement en apprendre plus sur les animaux n’apprendront pas beaucoup plus qu’avec un reportage télévisé.

Je suis peut-être un peu dure et un peu exigeante : d’autres y auront probablement trouvé leur compte. Si vous avez lu ce livre votre avis m’intéresse 😉

Pourquoi ce menu ?

Lors des beaux jours et l’été j’aime particulièrement faire de la cueillette en balade. Pour cette lecture, une ambiance nature et forestière était toute indiquée 🙂

Le tilleul est assez facile à récolter au printemps, pour peu que vous ayez une bonne échelle. Je n’en achète plus du tout dans le commerce, on trouve des tilleuls partout. Après la cueillette, il faut rincer les petites fleurs et feuilles tout doucement et le faire sécher quelques jours sur une plaque, derrière une fenêtre bien exposée au soleil. Puis il suffit de le ranger dans un bocal hermétique. Cela ne périme pas, je le conserve plusieurs année sans problème.

En ce moment c’est la saison des mûres et des framboises. On en trouve beaucoup en forêt, si elles n’ont pas grillé à cause de la sécheresse. Il faut choisir des fruits situés à plus de 80 cm du sol.

Et je trouvais cette chanson apaisante et parfaite pour une lecture autour des animaux.

Publicité

Une réponse à « Menu La vie secrète des animaux »

  1. Avatar de amélia duquennoy
    amélia duquennoy

    C’est vraiment dommage pour ta lecture car l’idée de base est super intéressante! je ne me laisserai pas tenter par ce livre du coup^^
    J’adore ta photo!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :