Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Menu des garennes de Watership down

Je suis heureuse de partager avec vous une de mes lectures préférées depuis ce début d’année : Watership down de Richard Adams.
Il s’agit d’un roman un peu particulier car il s’agit d’un roman d’aventures dont les héros sont… des lapins de garenne !

Pourquoi ce menu ?

Le « gâteau de la garenne » est un carrot cake aux épices 🙂 j’ai pioché la recette dans l’ouvrage La pâtisserie des sorciers et autres desserts fantastiques d’Aurélia Beaupommier, qu’une amie livraddictienne m’a conseillé et que j’ai pu emprunter à la bibliothèque. C’est une recette à la fécule de maïs, j’avais trouvé le résultat spongieux. Mais au final le goût était parfait ! Accompagné d’une infusion brûlante au thym, je trouvais que c’était raccord.

Si je propose le Sacre du printemps c’est que, derrière ce titre qui paraît léger et printanier, se cache une oeuvre exigeante et complexe, très dramatique. Exactement comme ce roman, dont je vais vous parler plus en détails.

Mon avis détaillé

Si vous avez déjà entendu du bien de ce livre, je vous préviens : je vais en rajouter une couche ! Cette histoire m’a absorbée et va me marquer un moment.

Au début du récit, une garenne avec des lapins tout à fait ordinaires. Ils vivent leur vie de lapin qui consiste à « farfaler » (= sortir du terrier pour manger), fuir les « vilous » (les prédateurs), éviter les « kataklop » (= les voitures) et dormir. Un jour, un de ces lapins, Fyveer, a une vision. Un grand danger menace la garenne, il faut fuir, et vite. Son frère Hazel le croit. Mais d’autres fuiront-ils avec eux ? Quelle aventure et quels périls les attendent ?

Le tour de force de l’auteur est d’avoir réussi à créer une histoire haletante et épique avec des lapins. Ramené à leur échelle, le monde est infiniment dangereux. Le moindre buisson cache un piège, le moindre être vivant est un prédateur, et ne parlons même pas des routes ou des voies ferrées qui représentent le danger suprême ! Les lapins sont en mode survie à chaque instant.

C’est terriblement bien écrit, avec beaucoup de détails, et chacun a son importance. Le moindre personnage que vous croisez, n’importe quel événement, même microscopique aura une répercussion plus tard : c’est un roman organique, où tout est lié, tout s’imbrique, tout est en symbiose. En exergue de chaque chapitre l’auteur a mis une citation d’une oeuvre célèbre qui entre en résonance avec la suite.

L’auteur n’a rien laissé au hasard. Il a inventé un vocabulaire, une société, des croyances. Il a observé les lapins et les a décrit comme un naturaliste, et les a transposé dans une histoire romancée. Ça fonctionne très bien. Les personnages sont attachants, et puis il faut le dire, les lapins c’est ce qu’il y a de plus mignon au monde.

L’auteur n’a écrit que deux romans dont celui-ci, dans les années 70. Son autre livre suit des chiens qui fuient un laboratoire (je pense qu’il contient des scènes de violence envers les animaux donc je m’abstiendrai de le lire). C’est selon moi un coup de maître, et c’est bien dommage qu’il n’ait pas pu en écrire d’autres.

Alors, ce roman vous tente ? Ou vous l’avez déjà lu ? 🙂

Publicité

7 réponses à « Menu des garennes de Watership down »

  1. Hihi bien trouvé le gâteau aux carottes!

    Aimé par 1 personne

    1. Alors que je ne me souviens pas que ces lapins mangent des carottes dans le livre ! Mais ça me semblait coller 🙂 j’essaierai juste avec une autre recette.

      J’aime

  2. Le printemps est la saison préférée des lapins et la plus dangereuse aussi… De pas de deux en pirouettes et entrechats, ils finissent à la casserole entourés des carottes et du thym dont ils raffolaient ! Merci pour ce régime végétarien et surtout pour cette enthousiasmante critique !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire Colette 🙂 je ne sais pas si tu connaissais ce roman mais j’espère que ça t’a donné envie de le lire !

      J’aime

  3. ça à l’air si chouette ! J’aime trop l’univers avec le menus qui va avec, ça me donne envie de me poser dans mon jardin avec une robe d’Alice au pays des merveilles :3

    Aimé par 1 personne

    1. Tu me devances, je pense qu’il y aura un menu spécial Alice d’ici la fin de l’année ❤

      J’aime

  4. Avatar de amélia duquennoy
    amélia duquennoy

    Je lis et j’entends beaucoup trop de bons avis sur ce livre….je vais l’acheter c’est sûr, quand je ne sais pas encore mais je vais l’acheter.
    J’adore l’infusion au thym en plus 🙂
    PS: j’ai trop hâte pour le menu Alice au pays des merveilles

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :